11h22...Le son de "Requiem for a dream" résonne dans les haut-parleurs...A chaque fois le même frisson parcourt tous les membres du corps. Une hésitation concernant les larmes survientt d'elle même. Les souvenirs remontent. Le corps résiste. Un torrent de larmes se prépare à se cdéhainer à 4 minutes 30 de la musique et les souvenirs se font plus intenses. Ils se bousculent. Plus rien ne compte que l'envie de rentrer à l'île de la Réunin. Les lunettes s'empreignent de mes larmes. J'ai du mal à rédiger les mots de billet(...)

La musique s'est enfin estompée! Le calme est revenu. Vivement le retour au pays...Encore 15 jours! Rien en deux ans ne peut être comparé ce sentiment. Pour l'honneur d'un homme et pour le père (...) Un sourire maintenant vient s'esquisser sur mon visage sachant ce réconfort